ALSACE 2013

L’Alsace : la route des Crêtes et des Vins
Le 11 septembre 2013 : tout débute, à 18 heures précises, au camping des Cigognes à CERNAY.
Nous sommes accueillis par Jean et Suzette, nos souriants accompagnateurs. Pour faire connaissance quoi de mieux qu’une soirée autour d’un « Baeckaeoff » et les 12 équipages sont prêts pour 10 jours de découverte de cette belle région très riche d’histoire et de traditions. Au cours de ce séjour nous visitons :
A MULHOUSE – le musée national de l’automobile : 400 voitures d’exception de la collection « SCHLUMPF » - la cité du train et sa collection de locomotives réunie par la SNCF.
A GUNSBACH – le musée de la « Schlitte » qui relate la dure vie des forestiers avant la mécanisation.
Et puis nous entrons dans notre histoire : moments émouvants au mémorial du « Vieil Armand » et au « Collet du Linge » : on peut suivre la ligne des tranchées ; des cimetières, nécropoles, exposition d’objets personnels : tout rappelle la violence des combats qui eurent lieu au cours de la première guerre mondiale. Souvenirs aussi de la seconde guerre mondiale avec la visite du fort de la ligne Maginot à SCHOENENBOURG : un édifice militaire souterrain imprenable.
Les paysages alsaciens sont diversifiés : nous empruntons la route des crêtes avec le sommet des Vosges – le Hohneck – le col de la Schlucht, le Markstein, le col du Bonhomme : nous traversons des forêts, des vignobles à perte de vue. Nous faisons halte dans des villages magnifiques avec maisons aux façades colorées et fleuries, ruelles pavées, boutiques et enseignes : KAYSERSBERG, TURCKEIM, RIBEAUVILLE, RIQUEWHIR, HUNSPACH … Nous visitons le château du HAUT-KOENIGSBOURG, forteresse du Moyen-âge perchée sur un éperon rocheux et qui offre une vue unique sur la plaine d’Alsace et sur la Forêt Noire.
Un peu plus de légèreté : perdu dans la campagne de KIRRWILLER, nous découvrons un music-hall, le ROYAL PALACE , et nous entrons dans un univers de rêve et de magie. La revue ‘’ Farouche ‘’ n’a rien a envier à ses grandes sœurs parisiennes : pendant deux heures c’est un spectacle éblouissant durant lequel les tableaux et les numéros s’enchaînent dans des décors à

 

couper le souffle. Les regards coquins de nos hommes en disent long sur la beauté des artistes. Et puis une jolie surprise (Suzette et Jean ne nous avaient pas tout dit) : Amaury VASSILI nous interprête quelques chansons : que du bonheur, n’est-ce pas Mesdames ?
Plusieurs visites guidées de grandes villes sont organisées : COLMAR, ville tranquille mais cossue avec, à chaque coin de rues, édifices, églises, musées. – STRASBOURG : capitale Alsacienne de l’Union Européenne avec sa splendide cathédrale de grès rose. Une balade en bateau sur la Petite France nous permet de découvrir les édifices anciens et modernes de cette grande ville.
Et puis la convivialité est facilitée par la richesse de la gastronomie et des vins : la visite de la maison du fromage à GUNSBACH avec dégustation de munster et de lait caillé arrosé de kirsch , à KAYSERSBERG : tartes flambées et vin d’Alsace, à STRASBOURG : coq au riesling dans un « winstub ». En empruntant la route des vins, nous sommes accueillis très chaleureusement dans le domaine SCHMIDT à EPFIG : Pinot, Sylvaner, Riesling n’ont plus de secrets pour nous !! Ah les vins d’Alsace, dégustés sans modération avec de délicieuses tranches de Kouglof. Pas de doute, dans quelques semaines avec un verre de Pinot, on se rappellera tous les bons moments de ce séjour.
Et déjà nous quittons l’Alsace : notre périple se termine au bord du lac de Longemer où un repas vosgien nous attend. Soirée des « AU REVOIR » avec un souhait unanime et sincère : faire d’autres voyages avec un groupe aussi sympathique que celui que nous quittons.

A bientôt Gisèle et Guy GRANET